14èmes Journées de Mycobactériologie de Langue Française
 
Qu'est-ce que le MycoMed?
Le groupe AZAY-Mycobactéries a été créé à l'instigation des Professeurs Jacques Grosset et Bernard Carbonelle en 1994.
Ce groupe est constitué de microbiologiste de CHU ayant la responsabilité des analyses de mycobactériologie. Madame le Dr Jeanne Maugein a été coordonatrice du groupe de 2002 à 2009. Christian Martin (CHU Limoges) en assure la coordination depuis 2010.
Les travaux de ce groupe ont concerné principalement l'épidémiologie des infections à mycobactéries atypiques (2 publications internationales). Le groupe AZAY-Mycobactéries a organisé 12 congrès (Journées de Mycobactériologie de Langue Française) depuis 1991.

Les membres du groupe AZAY-Mycobactéries ont estimé, au vu de l'évolution de la bactériologie médicale et à la demande de certains confrères, qu'il était souhaitable d'élargir la participation des microbiologistes en charge du secteur des mycobactéries quelque soit la structure dans laquelle ils exercent. Aussi, il nous a semblé important de clarifier la situation en créant une nouvelle entité. Le groupe Azay-Mycobactéries quant à lui perdure et regroupe un réseau de mycobactériologistes de CHU dont l’objectif principal est la surveillance de la résistance aux antibiotiques du bacille tuberculeux.

Afin d’intégrer ce nouveau groupe dans une structure plus large et plus « visible » il apparaissait que la SFM, qui regroupe la majorité des microbiologistes français, semblait être la structure la plus appropriée pour accueillir la création de ce groupe.

Le groupe de travail "Mycobactéries" de la SFM (coordinatrice Emmanuelle Cambau) comprendra deux entités :
  • Le MycoClub (MC) : groupe de scientifiques ayant pour thématique la recherche fondamentale sur les mycobactéries.
  • Le MycoMed (MM) : groupe de microbiologistes médicaux, émanation du groupe Azay-Mycobactéries désormais ouvert à tout membre de la SFM.
Pour la création du MycoMed, un groupe de coordinateurs a été constitué, associant Christian Martin Pascale Bémer (CHU de Nantes), Anne Carricajo (CHU de Saint-Etienne), Philippe Lanotte (CHRU de Tours), Laurent Raskine (Hôpital Lariboisière)et Claire Andrejak (CHU d’Amiens), volontairement limité pour cette première phase. La présence d'une pneumologue atteste de la volonté du MycoMed de mieux affirmer sa spécificité médicale. Cependant cette composition n'est pas figée et est susceptible d'évoluer.
L'interlocuteur du MycoMed pour la SFM est Christian Martin.


Les objectifs principaux du groupe MycoMed sont :
  • favoriser les échanges sur les pratiques de laboratoire et la démarche diagnostique en Mycobactériologie dans le cadre de l’accréditation des laboratoires.

  • initier des études clinico-biologiques ou plus fondamentales en relation avec le MycoClub.

  • d’organiser un congrès tous les deux ans, en alternance avec le congrès du MycoClub, en France ou dans un pays francophone